Association d'aide aux parents d'enfants handicapés qui oeuvre pour le soutien des familles et la promotion du droit au répit

Enquête Bas-Rhin

2548 enquêtes ont été envoyées, en 2007, par le biais de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) du Bas Rhin, aux familles ayant un ou plusieurs enfants en situation de handicap âgés de 0 à 20 ans du mois d'avril au mois de juin 2007. 27% ont été retournés dans les délais et ont été pris en compte pour le résultat.

70% des répondants se prononcent pour un besoin de répit surtout pour se reposer.

En moyenne 10 heures par mois seraient nécessaire pour les familles.

82% des personnes ayant répondu se prononcent en faveur de l'intervention de personnel qualifié à domicile.

44% des familles se disent en mesure de prendre en charge 5 à 10 euros en cout horaire.

Peu de de familles connaissent les dispositifs existants dans le cadre du droit au répit.

Un LIVRE BLANC a été rédigé suite à l'analyse de l'enquête. Il reprend les résultats et fait une étude des solutions existantes et complémentaires à mettre en place.

Dans le Bas Rhin, quelques établissements proposent des places d'accueil temporaire : la fondation Sonnenhof, l'association Adèle de Glaubitz et le Centre de Harthouse, soit un total de 15 places. 3 associations proposent une aide aux familles : l'association REGARD (propose des week-end), NOUVEL ENVOL (propose des activités sportives), et l'APEH (propose des groupes de parole, une permanence téléphonique et a expérimenté un service d'aide à domicile tout handicap).

Le LIVRE BLANC met en avant également le frein psychologique des parents à confier leur enfant à une tierce personne.

Une formation spécifique aux handicaps pour des personnes intervenants à domicile par le biais d'associations de services à la personne est indispensable afin de permettre aux parents de s'accorder du répit en toute sérénité.

Il faudrait également développer les structures de loisirs périscolaires et d'accueil en établissements et hors établissements.gjgjg

#